Ombrageux divers

Aller en bas

Ombrageux divers

Message par Invité le Sam 26 Nov - 17:54




Bouton forum défoulloir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombrageux divers

Message par Invité le Sam 26 Nov - 21:35



Dernière édition par le Dim 18 Déc - 15:55, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombrageux divers

Message par Invité le Sam 10 Déc - 14:25

Défoulloir


https://redcdn.net/ihimizer/img497/5475/fond7tn.jpg

https://illiweb.com/fa/aqua/obj_menu_01.gif

gold : #FFD700
goldenrod : #DAA520

Site pour les couleurs de forum


Script pub


</p><a href="http://annugratuits.free.fr/bottin/gestion/in.php?url_id=1340" target="_blank"><img height="31" src="http://annugratuits.free.fr/bottin/im/bouton88_31bf.png" width="88" border="0" /></a< /> </a><!-- DEBUT DU POP UP ABC-DU-GRATUIT--><http: /><scripthtml src="http://www.souany.com/popup/flottantopsite.php?cp=459577&categorie=Divers&h=300&w=470" /></scripthtml />

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombrageux divers

Message par Invité le Dim 25 Déc - 9:59

Suède


Le monde 24 XII 05







ne atmosphère de scandale et d'indignation s'est emparée de la Suède. Deux responsables de l'Office suédois de l'immigration viennent d'être licenciés pour leur comportement, jugé "inacceptable" par les autorités. Dans une affaire révélée par la presse en début de semaine, des agents de l'Office, à Kristianstad, dans le Sud, ont fêté autour d'une tarte l'expulsion réussie d'une femme jugée "pénible" et de ses trois enfants malades. Les journaux ont publié un courriel interne appelant à cette petite célébration. La responsable de l'unité, Liz Sandgren, a été relevée, mercredi, de ses fonctions.


Mercredi soir, la télévision a révélé une nouvelle affaire. Interrogeant lundi un demandeur d'asile malvoyant, Majvor Skoglund, une responsable de l'Office à Hedemora, lui a dit d'un ton énervé : "Je veux que tu me regardes quand tu me parles !" Elle a été licenciée immédiatement.

D'autres cas sont révélés depuis le début de la semaine. Mardi, un journal a raconté que des agents de l'immigration de la banlieue de Stockholm avaient fêté au champagne, à l'invitation de leur chef Annica Ring, l'expulsion d'une famille avec un enfant malade vers Saint-Pétersbourg. Un député conservateur vient de porter plainte auprès de l'Ombudsman pour les affaires de justice. Les partis politiques suédois condamnent unanimement ces dérapages, et le parti des Verts, soutien du gouvernement social-démocrate au Parlement, a exigé la démission de la directrice générale de l'Office des migrations, Janna Valik.

Ces révélations concernent dans certains cas des enfants malades, et plus particulièrement des enfants apathiques, dont le destin mystérieux mobilise le pays depuis des années. Tous ces enfants, âgés pour la plupart de 8 à 15 ans, sont arrivés en Suède avec leur famille comme demandeurs d'asile, généralement en provenance d'ex-Yougoslavie, d'Asie centrale et du Caucase. Ils ont été victimes ou témoins d'abus, de meurtres, de mauvais traitements. "Beaucoup ont vu leur mère se faire violer sous leurs yeux", explique le professeur Göran Bodegard, pédopsychiatre à Stockholm. Les plus atteints ne se nourrissent plus, ne boivent plus, ne parlent plus, n'ouvrent plus les yeux, ne bougent plus, s'urinent dessus.

Un véritable mystère, car les cas de ces enfants se sont révélés, depuis trois ans, comme une véritable épidémie, uniquement en Suède, et seulement en provenance de certains pays. Une commission gouvernementale a été mise sur pied l'an dernier. Dans un premier rapport intérimaire rendu public au printemps, plus de 400 cas avaient été recensés. Ces dernières semaines, l'affaire a rebondi. D'abord avec la publication d'informations anonymes selon lesquelles des agences russes organiseraient l'acheminement de réfugiés en Suède en expliquant quels médicaments donner à leurs enfants pour qu'ils paraissent apathiques. Ensuite, après que certains responsables de l'Office des migrations ont signalé le cas de 13 enfants apathiques auprès de la police criminelle, estimant que ces enfants étaient maltraités ou manipulés par leurs parents afin de simuler l'apathie et d'obtenir un permis de séjour.

"C'est une bêtise, tranche Anders Tunström, psychologue à l'unité des réfugiés d'un service psychiatrique de Stockholm. Il ne fait aucun doute que ces enfants sont très malades et ont besoin d'un traitement." " Simuler aussi longtemps, parfois même six mois ou plus après l'obtention du permis de séjour, est absolument exclu", affirme Göran Bodegard. Masoud Kamali, rapporteur du gouvernement pour les questions d'intégration, n'est pas étonné par les agissements de l'Office des migrations : "Leur position est que ceux qui viennent ici (en Suède) mentent", a-t-il déclaré, jeudi, dans le quotidien Dagens Nyheter.

L'humanitée 242 XII 05

Fête odieuse en Suède
Âmes sensibles s’abstenir. Le quotidien suédois Dagens Nyheter a révélé hier dans ses colonnes une pratique en vogue dans les services de l’immigration de ce pays : fêter avec ses collègues l’expulsion de demandeurs d’asile. « Nous avons été invités à [manger] un gâteau et [boire] du café pour fêter l’expulsion d’une famille hors du pays », a raconté un employé desdits services. En 2004, l’instigatrice de cette réjouissance sans nom, Liz Sandgren, responsable d’un département de l’administration à Kristianstad (Sud), avait adressé par courriel l’invitation suivante à ses collègues : « Nous fêtons [l’expulsion de la famille] et lui souhaitons ainsi qu’à ses enfants un bon retour dans leur pays d’origine ! » Sans commentaire. Depuis, Liz Sandgren a fini de faire la fête. Devant le scandale, l’employée a été contrainte de démissionner. Des personnalités politiques et de la société civile ont également réclamé la tête de la directrice des services de l’immigration, Janna Valik. Pour le détail de cette affaire sordide, l’expulsion concernait une mère et ses trois enfants malades. « Dans le département, il est accepté [...] qu’une expulsion soit quelque chose à fêter, raconte tranquillement un employé au journal. Cette culture existe clairement, et il y a aussi clairement des tendances racistes chez une partie du personnel ». On s’en serait douté.

Cathy Ceïbe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombrageux divers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum